Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Le TurboWrite en cause pour les faibles performances en écriture du SSD Samsung 980 PRO

Le TurboWrite en cause pour les faibles performances en écriture du SSD Samsung 980 PRO

Dans un message posté sur le forum officiel de Samsung, un modérateur explique que le constructeur est au courant des problèmes de performances rencontrés par certains utilisateurs avec leur SSD M.2 NVMe 980 PRO. Pour rappel, ce sont les opérations d'écritures séquentielles qui posent problème puisque leur débit peine parfois à dépasser les 1 ou 2 Go/s alors que ce SSD PCIe 4.0 peut théoriquement atteindre 5,1 Go/s en écriture (7 Go/s en lecture). Pour vérifier ces performances, il suffit d'utiliser un logiciel de bench tel que CrystalDiskMark ou tout simplement l'application Samsung Magician qui propose son propre outil de test des performances.

Samsung confirme que ces faibles écritures séquentielles du 980 PRO sont causées par la technologie de cache TurboWrite qui est apparue il y a plusieurs années sur les SSD SATA Samsung et qui permet pourtant théoriquement d'accélérer l'écriture des données en réservant une partie de l'espace libre du SSD pour servir de cache. Cette technologie TurboWrite a, depuis, été adaptée aux SSD NVMe et récemment renommée en Intelligent TurboWrite avec allocation dynamique de la mémoire tampon.

Si les SSD Samsung NVMe 960 PRO et 970 PRO utilisent de la véritable mémoire performante V-NAND MLC 2 bit et n'ont pas besoin du TurboWrite, en revanche les modèles 960 EVO, 970 EVO, 970 EVO Plus ainsi que le 980 PRO et l'édition 980 sans DRAM utilisent de la mémoire V-NAND TLC dont chaque cellule stocke 3 bit de données ce qui permet d'augmenter la densité et de réduire les coûts (en jouant sur les mots Samsung parle abusivement de mémoire MLC 3 bit). Comme il est très couteux en terme de latence et de bande passante d'écrire dans des cellules stockant plusieurs informations, Samsung a eu l'idée avec TurboWrite d'utiliser une partie de la mémoire TLC (3 bit) non utilisée comme de la mémoire SLC qui ne sert donc à stocker plus qu'un seul bit de données. Cette mémoire SLC virtuelle est utilisée pour stocker très rapidement les données sur le SSD lorsque le système demande des écritures puis ces données sont ensuite progressivement transférées du cache SLC vers l'espace de stockage classique en TLC lorsqu'il n'y a plus d'opérations d'écriture et que cela n'a plus d'impact défavorable sur les performances de la machine.

Avec les SSD 960/970 EVO, la mémoire tampon d'écriture Intelligent TurboWrite était divisée en deux : une partie fixe de quelques gigaoctets et une partie variable allouée intelligemment (dynamiquement) par le contrôleur en fonction des besoins et qui peut s'élever à quelques dizaines de gigaoctets. Désormais, les SSD 980 et 980 PRO ne proposent plus qu'un seul type de cache à savoir un cache SLC entièrement dynamique et de taille maximale beaucoup plus importante. Par exemple, le 980 PRO 1 To peut réserver jusqu'à 94 Go de sa capacité pour faire office de mémoire tampon alors que le 970 EVO 1 To (et le modèle Plus) est limité à 42 Go (6 Go statique + 36 Go dynamique). Le dernier modèle 980 1 To peut même allouer jusqu'à 160 Go de cache SLC.

C'est probablement l'algorithme Intelligent TurboWrite qui gère ce cache 100 % dynamique qui est défaillant et qui provoque les ralentissements observés avec le SSD 980 PRO. D'ailleurs Samsung confirme que cela se produit car le cache SLC se rempli en totalité et qu'il n'est ensuite pas libéré c'est à dire que les données ne sont pas transférées vers la mémoire TLC. Le cache étant plein après que le PC soit resté allumé un certain temps, les écritures se font donc probablement directement dans la mémoire TLC ce qui expliquerait les faibles débits séquentiels qui correspondent aux chiffres donnés par Samsung sur la fiche du 980 PRO sans l'Intelligent TurboWrite : 500 Mo/s pour le modèle 500 Go, 1 Go/s pour le modèle 500 Go et 2 Go/s pour les modèles 1 To et 2 To.

Samsung étudie actuellement l'origine de ce problème de performances et proposera sûrement un nouveau firmware pour le corriger. On ne peut pas non plus exclure que le pilote NVMe propriétaire de Samsung soit finalement mis à jour pour prendre en charge le 980 PRO. En attendant, Samsung remercie les utilisateurs pour leur patience en attendant qu'une solution soit trouvée.

A noter que le firmware 2B2QGXA7 sorti en février pour le SSD 980 PRO n'améliore pas la situation. On est d'ailleurs toujours en attente de son changelog...

Actualité publiée par Julien Sambourg le mardi 23 mars 2021 à 12:09
Il y a 2 commentaires sur cette actualité
Marque associée : Samsung
Catégorie associée : Solid-State Drive (SSD)
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Boîte à outils SanDisk SSD Dashboard
Les Solid-State Drive (SSD) bénéficient régulièrement de mises à jour de leur logiciel interne (firmware) afin d'améliorer leurs performances et leur compatibilité. Pour effectuer cette mise à jour simplement, SanDisk propose l'application SSD Dashboard qui offre également bien d'autres fonctionnalités de maintenance et d'optimisation que nous vous présentons dans ce dossier.

Guide de mise à jour des SSD
Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.