Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Free réduit le nombre de machines virtuelles à 2 pour la Freebox Delta

Free réduit le nombre de machines virtuelles à 2 pour la Freebox Delta

Free proposait la semaine dernière une importante mise à jour logicielle 4.1.0 de la Freebox Delta et donc également de la Freebox Delta S fournie sans le Player Free Devialet. Ce firmware 4.1.0 apporte ni plus ni moins que le support de la virtualisation c'est à dire la possibilité pour l'utilisateur de faire fonctionner des machines virtuelles sur le Freebox Server Delta.

Pour les non initiés, une machine virtuelle (VM) est un ordinateur logique qui fonctionne en parallèle du système d'exploitation principal de la machine hôte à savoir le Freebox OS en l'occurrence. Les freenautes peuvent donc maintenant installer sur leur Freebox Server Delta une distribution Linux de leur choix. Il en découle tout un tas d'usages possibles à commencer par le simple fait de posséder un second "ordinateur" à la maison qui pourra accueillir tout un tas de services réseaux comme un cloud personnel pour partager des données et des applications, l'hébergement de sites web, l'accueil de parties de jeu multijoueur ou encore la diffusion de contenus multimédia. L'accès distant à ce PC virtuel peut se faire avec une console et des commandes texte ainsi que de manière graphique (écran virtuel).

Mais cette machine virtuelle Linux proposée par Free pourra aussi être utilisée pour tout ce qui concerne la domotique et le contrôle intelligent de la maison d'autant plus que la VM a accès au port USB de la Freebox ce qui permet d'exploiter tout un tas de périphériques USB différents (webcams, microphones, capteurs de température...). Cette machine virtuelle bénéficie de l'accélération matérielle par le SoC de la Freebox mais peut également accéder au contenu stocké sur le disque dur de la Freebox et tirer partie de la connexion fibre 10 Gb/s de la Freebox avec toutefois une limitation à 5 Gb/s.

Free précise que les OS invités installables sur ces machines virtuelles sont restreints à Linux et à Unix dans leur édition ARM64 puisque le SoC de la Freebox utilise justement cette architecture. Il n'est par exemple pas possible d'installer officiellement Windows sur la Freebox puisque celui-ci est basé sur l'architecture x86 d'Intel. Même l'installation de Windows 10 IoT qui exploite, lui, l'architecture arm n'est pas proposée puisque cet OS n'est pas disponible en téléchargement chez Microsoft et des problèmes de drivers se poseraient par ailleurs (absence de pilotes VirtIO). Pour commencer, Free propose les VMs Linux pré-installées Debian 10.1, Fedora 30 et Ubuntu 19.04 mais d'autres distributions viendront par la suite.

Free autorise l'allocation d'environ 1 Go de RAM et de deux CPU virtuels à cette technologie de virtualisation ce qui permet de créer jusqu'à deux machines virtuelles à savoir deux systèmes d'exploitation indépendants du Freebox OS. Dans le firmware 4.1.0, la limitation était au départ de 3 CPU virtuels mais a été ramenée à 2 CPU par le firmware 4.1.1 qui vient juste d'être diffusé afin de résoudre des plantages lors de l'utilisation de 3 VMs. Ce firmware Freebox OS 4.1.1 corrige d'ailleurs quelques autres problèmes avec les machines virtuelles ainsi qu'avec les fonctions de maison connectée (vidéos, alarme...) et permet de régler la qualité des enregistrements de la caméra.

Bref, cette nouvelle fonctionnalité proposée par Free confirme une nouvelle fois que la Freebox Delta est véritablement la box ultime pour les geeks et autres bidouilleurs en tout genre puisque ces machines virtuelles offrent un panel de possibilités extrêmement large qui n'aura pour limite que l'imagination des utilisateurs ! Cela risque en tout cas de ravir les amateurs de mini machines du type Raspberry Pi que la solution de Free pourra avantageusement remplacer. Pas sûr que l'utilisateur lambda y trouve un intérêt en revanche. A voir également combien il faudra de temps pour voir débarquer une Freebox sous Windows 10, challenge sur lequel un certain nombre de passionnés risquent de se pencher...

Actualité publiée par Julien Sambourg le lundi 21 octobre 2019 à 11:52
Commenter cette actualité
Marque associée : Free
Catégories associées : Routeur Modem Lecteur de salon
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Lecteurs multimédia HD Western Digital WD TV Live
Les lecteurs multimédia Western Digital de la série WD TV Live ont récemment bénéficié d'importantes mises à jour de leur firmware corrigeant de nombreux bugs et apportant plusieurs nouvelles fonctionnalités que nous allons vous présenter dans ce dossier après vous avoir expliqué en détail comment effectuer la mise à jour.

Mise à jour du NETGEAR DG834PN
Les équipements réseaux comme les routeurs peuvent bénéficier de nombreuses améliorations grâce à la mise à jour de leur firmware. Il convient cela-dit de respecter quelques règles élémentaires pour effectuer une telle opération. Pour cela, attardons-nous sur un des derniers produits sans-fil NETGEAR de la gamme RangeMax, le DG834PN.