Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Importante mise à jour 17.7.2 des drivers AMD Radeon Software

Importante mise à jour 17.7.2 des drivers AMD Radeon Software

Depuis la sortie des drivers Radeon Software Crimson ReLive Edition en fin d'année dernière, nous avons eu droit à de nombreuses mises à jour des drivers graphiques AMD mais il s'agissait essentiellement d'ajouter le support de nouveaux jeux, d'optimiser légèrement les performances ou de corriger quelques bugs.

A moins d'une semaine de l'annonce officielle des nouvelles cartes graphiques Radeon RX Vega, censées redonner un second souffle à la marque comme ont pu le faire dernièrement les puces Ryzen sur le marché des CPU, AMD nous propose une très importante mise à jour des drivers Radeon Software numérotée 17.7.2.

Ce pack 17.7.2 WHQL est basé sur la nouvelle branche 17.30 du pilote mais AMD parle toujours des drivers Crimson ReLive Edition et n'a pas jugé opportun de modifier leur nom. Pour autant, on a droit à plusieurs nouvelles fonctionnalités, à une compatibilité élargie des fonctions introduites en 2016 par le pilote Crimson ReLive Edition et à diverses optimisations en terme de performances. Si les nouvelles cartes Vega ne sont pas encore prises en charge dans cette version 17.7.2, il ne fait guère de doute que ces drivers ont été en partie conçus pour ces dernières même si l'ensemble des GPU de la classe GCN devraient bien profiter des changements que nous allons évoquer maintenant hormis deux ou trois fonctionnalités spécifiques aux puces Polaris.

Un accès plus direct aux options avancées du Radeon Settings

Commeçons tout d'abord par le panneau de configuration Radeon Settings qui bénéficie de la suppression totale du Radeon Additional Settings. Désormais tous les réglages avancés sont directement accessibles depuis le même panneau de réglages pour faciliter la tâche aux utilisateurs. Citons par exemple la profondeur des couleurs, le format des pixels et les options Switchable Graphics que l'on peut localiser facilement. En réalité, seuls les réglages Eyefinity sont encore proposés avec l'ancienne interface.

Plusieurs optimisations pour le Radeon ReLive

AMD a également beaucoup travaillé sur l'utilitaire de capture vidéo Radeon ReLive. Le principe du ReLive ne change pas, il s'agit toujours d'enregistrer des parties de jeu en vidéo pour les visionner plus tard voire pour les partager en ligne. En revanche, AMD propose maintenant une meilleure qualité d'image pour ces vidéos puisqu'elles peuvent utiliser un bitrate maximal de 100 Mb/s au lieu de 50 Mb/s jusqu'à présent. Cela devrait essentiellement trouver son utilité pour enregistrer en résolution 4K voire plus.

Toujours concernant le Radeon ReLive, AMD affirme que celui-ci aura moins d'impact sur les performances du jeu et que l'usage de la mémoire vive a été réduite. AMD propose aussi d'ajouter un effet de transparence sur l'incrustation de la webcam du gamer. Le contrôle du volume sonore du microphone a été amélioré et une option permet de booster le volume. Le système de notifications du Radeon ReLive devrait mieux correspondre aux attentes des utilisateurs. Enfin, l'utilisateur peut configurer un bouton du clavier ou de la souris pour parler avec un interlocuteur en push-to-talk.

L'Enhanced Sync, une solution alternative aux modes V-Sync et FreeSync

D'une manière générale, dans ce pilote 17.7.2, plutôt que la performance brute AMD a cherché à considérablement réduire les ralentissements et autres blocages ainsi que la latence notamment entre le déplacement de la souris et sa prise en compte à l'écran. Selon AMD, la réactivité de l'affichage serait par exemple améliorée de 31 % dans le jeu Tom Clancy's The Division par rapport à la version 17.7.1 puisque l'on passerait d'une latence de 162 ms à 112 ms d'après les chiffres d'AMD. De nombreux jeux bénéficieraient de cette meilleure latence.

Mais le constructeur ne s'est pas arrêté là et propose une nouvelle option Enhanced Sync qui est sans doute la nouveauté majeure de cette mise à jour. Il s'agit d'un mode de fonctionnement situé à mi-chemin entre la synchronisation verticale classique (V-Sync ) et la technologie FreeSync. Tout comme la V-Sync, l'Enhanced Sync permet de fortement réduire les déchirures de l'image sans toutefois les éliminer complètement mais il n'a pas l'inconvénient de faire augmenter la latence et de réduire fortement les performances. Seul le mode FreeSync permet bien sûr de supprimer totalement le phénomène de déchirure de l'image mais l'Enhanced Sync a pour énorme avantage de ne pas nécessiter un coûteux moniteur spécifique. Tout le monde peut immédiatement en profiter à condition de posséder une carte RX 400/500 Series...

Le Radeon WattMan propose l'underclocking de la mémoire

Apparu en juin 2016 pour les cartes Radeon RX 480, l'outil d'overclocking Radeon WattMan a été agrémenté d'une nouvelle fonction qui permet, paradoxalement, de diminuer la fréquence de la mémoire vive alors que le but de cet outil est à la base de booster les fréquences mémoire et GPU ! Selon AMD, le fait de diminuer les efforts demandés à la mémoire permettrait à l'opposée d'overclocker plus facilement le GPU voire de réduire la consommation énergétique ou d'améliorer la stabilité. AMD explique que cette possibilité est réservée aux cartes Radeon RX 500 Series.

Toujours dans le même domaine, les Radeon RX 400 Series (et les 500), profitent en revanche de la possibilité de contrôler les états énergétiques du GPU à partir du Radeon WattMan pour améliorer les performances ou réduire la consommation énergétique.

Radeon Chill devient compatible DX12, Vulkan, CrossFire, mobile, XConnect...

A l'opposée du Radeon WattMan, la fonction Radeon Chill sert à réguler la consommation énergétique de la carte graphique lorsque l'utilisateur ne fait pas de mouvements dans un jeu et qu'il n'y a donc pas ou peu d'images à rafraîchir. Bien qu'intéressant, le Radeon Chill rencontre toutefois de nombreuses limitations mais la majorité d'entre elles ont enfin été levées par les drivers 17.7.2. Pour commencer, 22 jeux supplémentaires sont compatibles avec Radeon Chill ce qui porte à 39 la liste des titres supportés. AMD a également apporté la compatibilité du Radeon Chill avec les API modernes DirectX 12 et Vulkan en plus des API DirectX 9 et 11 déjà supportées.

Du point de vue matériel, Radeon Chill fonctionne maintenant avec les configurations multi-GPU CrossFire mais aussi avec les ordinateurs portables y compris lors de l'utilisation d'une carte graphique externe (technologie XConnect). Le support de Radeon Chill sur les PC portables devrait être particulièrement utile pour prolonger l'autonomie de leur batterie ! Une dernière bonne nouvelle pour le Radeon Chill puisqu'AMD annonce qu'il est enfin possible de le paramétrer par le biais de profils d'applications afin d'adapter la plage du framerate en fonction de chaque jeu.

Le Frame Rate Target Control subit le même genre d'optimisations

L'option Frame Rate Target Control (FRTC) qui sert, elle, à limiter le framerate en toutes circonstances profite un peu du même genre d'améliorations avec le support de DirectX 12 et des configurations multi-GPU.

Beaucoup d'autres changements

La liste des changements inclus dans le pilote Radeon Software 17.7.2 est encore longue et nous allons essayer d'aborder rapidement tous les points. Par exemple, il est à nouveau possible de configurer chaque écran indépendamment dans le panneau de configuration Radeon Settings (profondeur des couleurs, luminosité, teinte, contraste, saturation) ce qui n'était plus possible depuis le Catalyst Control Center.

Evoquons encore la prise en compte des jeux DirectX 9 par la fonction Shader Cache en plus des jeux DirectX 11. La mise en cache des shaders compilés permet de réduire les temps de chargement des jeux et des niveaux et de réduire certaines saccades lorsque le CPU est surchargé.

Il ne faudrait pas oublier aussi la correction de nombreux bugs comme le fameux bug qui provoquait un plantage lors de la lecture d'une vidéo H.264 ou celui qui empêchait d'utiliser l'Asynchronous Compute avec les anciennes Radeon de type GCN 1.0. En parlant de bugs justement, il faut savoir qu'AMD espère être plus réactif à l'avenir pour les identifier et les corriger. Pour cela, AMD va mettre en place un programme de beta test nommé Radeon Vanguard Beta Tester Program. Ce programme se destine aux particuliers et professionnels et permettra de tester en avant première les nouveaux drivers AMD Radeon et Radeon Pro puis de soumettre les éventuelles suggestions, remarques et rapports de bugs avant qu'ils soient finalisés et publiés pour tous. On ne peut évidemment que saluer cette initiative. On ne connaît pas encore les modalités pour s'inscrire au programme Vanguard mais plus de détails seront prochainement disponibles à cette adresse.

Plusieurs outils destinés aux développeurs

Outre toutes ces améliorations dont le gamer peut immédiatement profiter, il faut savoir que les drivers Radeon Software 17.7.2 apportent aussi un certain nombre de nouveautés pour les développeurs de jeux vidéo. AMD parle notamment du SDK LiquidVR 360 qui permet d'accélérer la lecture de vidéos stéréoscopiques 360 ° HEVC 4Kx4K. Les développeurs ont aussi accès à la technologie Ambisonic Audio pour spatialiser le son des vidéos stéréoscopiques 360 °.

La suite de développement GPUOpen est par ailleurs complétée de nouveaux outils comme l'AMF Media Plugin pour accélérer la lecture des vidéos dans les jeux vidéo basés sur les moteurs Unity et Unreal Engine 4. L'application de mesure des FPS Open Capture and Analytics Tool (OCAT) existante supporte, elle, désormais les API DirectX 12 et Vulkan ainsi que Windows 10 Creators Update. Un pilote Radeon Developper permettra de créer des fichiers de trace pour identifier plus facilement les bugs. Enfin, AMD semble très enthousiaste avec le nouveau logiciel Radeon GPU Profiler qui va permettre aux développeurs d'analyser en profondeur et de localiser facilement la source des ralentissement dans les jeux vidéo grâce à une analyse des threads à très bas niveau. Le Radeon GPU Profiler fonctionne sur différentes plateformes (Windows/Linux) et avec les API DirectX 12 et Vulkan.

Windows 8.1 64 bit tire sa révérence

Nous devons par ailleurs mentionner une petite ombre au tableau avec ce pilote 17.7.2 puisque celui-ci marque l'abandon définitif du système d'exploitation Windows 8.1 x64 alors que Windows 8.1 32 bit avait déjà été mis au placard par AMD en février 2017. Seuls les systèmes Windows 7 et Windows 10 sont donc à ce jour pris en charge par AMD. On peut bien sûr comprendre AMD puisque la majorité des utilisateurs de 8.1 sont passés sur Windows 10 mais on aurait quand même pu espérer pour les autres un support, même minimaliste, jusqu'à la fin de vie de cet OS en 2023.

Encore une précision concernant la compatibilité matérielle. Tous les GPU Radeon GCN (Radeon HD 7000 et supérieurs) sont supportés. AMD n'a pas profité de cette mise à jour majeure pour faire de coupe sombre dans la liste des cartes compatibles. On remarque même que les APU sont à nouveau de la partie !

Bref, cette version 17.7.2 du pilote semble être l'aboutissement d'un travail considérable de la part d'AMD qui a probablement pris des mois de développement logiciel. Espérons que toutes ces promesses se concrétisent effectivement pour les utilisateurs avec des jeux plus performants mais surtout beaucoup plus stables. On peut, hélas, redouter comme à chaque fois dans ce domaine qu'il faudra encore quelques ajustements avant que ce pilote fonctionne vraiment correctement.

Drivers AMD Radeon Software Crimson ReLive Edition 17.7.2 WHQL pour les GPU Radeon HD 7000/8000/200/300/400/500/Fury Desktop/Mobility





Actualité publiée par Julien Sambourg le mercredi 26 juillet 2017 à 23:01
Commenter cette actualité
Marques associées : AMD ATI
Catégories associées : Carte graphique Processeur
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
AMD Fusion for Gaming
AMD propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique ATI Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à AMD. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

Les drivers Detonators
Les drivers Detonators sont parmi les plus convoités sur le Web. Ce dossier vous aide à faire un peu le point.