Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Drivers RST 15.7 et RSTe 5.1 pour le chipset Intel X299 et les CPU Core X Series

Drivers RST 15.7 et RSTe 5.1 pour le chipset Intel X299 et les CPU Core X Series

Suite à la sortie des premiers drivers pour la plateforme Basin Falls au début du mois de juin, Intel a récemment mis en ligne les drivers du contrôleur de stockage embarqué dans le chipset X299 (Lewisburg) qui est associé aux nouveaux processeurs Kaby Lake-X et Skylake-X.

En réalité, ce sont deux nouveaux pilotes qui sont proposés par Intel à savoir le Rapid Storage Technology (RST) 15.7 et le Rapid Storage Technology Enterprise (RSTe) 5.1. Si les précédents chipsets HEDT X79 et X99 étaient historiquement eux aussi compatibles avec les drivers RSTe, Intel avait finalement tranché il y a quelques années et conseillait de les utiliser exclusivement avec le pilote RST standard, le RSTe étant alors réservé aux seuls chipsets professionnels pour CPU Xeon. Pour la plateforme Basin Falls, la situation est maintenant différente.

Avec ses 24 lignes PCIe 3.0, le chipset X299 supporte en effet jusqu'à 8 ports SATA III ainsi que 3 ports M.2 PCIe x4 même si tout cela est très théorique puisque suivant les modèles de cartes mères et les périphériques installés par l'utilisateur, il sera nécessaire de désactiver certains ports ou du moins leur débit ne sera pas maximal (voir pour cela le manuel de chaque carte mère). Ces ports SATA et M.2 physiquement reliés au X299 sont gérés par le pilote Rapid Storage Technology 15.x qui assure le fonctionnement des protocoles AHCI et NVMe mais aussi des niveaux de RAID habituels (RAID 0, 1, 5 et 10).

Par ailleurs, les processeurs Core X Series dotés de 6 cœurs physiques ou plus et de 28 ou 44 lignes PCIe 3.0 (Skylake-X uniquement), disposent d'une toute nouvelle fonctionnalité présentée par Intel ces dernières semaines lors du Computex. Il s'agit du Virtual RAID on CPU (VROC) qui autorise la création d'une grappe RAID de plusieurs SSD M.2 NVMe dont les lignes PCIe sont directement reliées au CPU et plus au chipset (tout comme les cartes graphiques) ce qui permet de s'affranchir de la limitation de bande passante du bus DMI 3.0 et de l'usage des autres périphériques d'entrée/sortie connectés au PCH (USB, autres ports SATA/M.2, Ethernet...).

Les SSD de la grappe RAID VROC pourront soit être connectés sur les ports M.2 de la carte mère (si le fabricant les a câblé comme tel) soit prendre place sur des cartes filles PCI Express x16 proposées en option par les OEM comme celle d'Asus qui peut accueillir quatre SSD M.2 NVMe PCIe x4 ce qui permet d'atteindre des niveaux de performances très élevés avec par exemple en RAID 0 des débits en lecture de plusieurs gigaoctets par seconde. Par ailleurs, plusieurs cartes hôte peuvent être utilisées en parallèle au sein d'une même grappe RAID pour un total de 20 SSD au maximum. Au total, le débit théorique disponible pour VROC serait de 128 Gb/s !

Hélas, la fonctionnalité VROC ne permettra par défaut que de créer des volumes de type RAID 0 et il faudra encore passer à la caisse pour acquérir une clé matérielle optionnelle à brancher sur un port dédié de la carte mère (VROC Upgrade Key header) permettant de débloquer le mode RAID 1 (clé Standard) voire le mode RAID 5 (clé Premium) pour quelques dollars de plus. Les tarifs définitifs de ces clés VROC et leur mode de commercialisation ne sont pas encore connus. Dans les documents présentés jusqu'à présent, nous n'avons pas vu de traces d'un éventuel RAID 10 VROC.

Une autre limitation de VROC est de ne prendre parfaitement en charge que des SSD NVMe de marque Intel. D'autres SSD pourront bien être utilisés mais la grappe RAID ne sera alors pas bootable.

Malgré la connexion directe des SSD au CPU, on parle ici toujours d'un RAID qualifié de logiciel qui est justement géré par le nouveau pilote Rapid Storage Technology Enterprise 5.x qui vient de faire son apparition.

Les utilisateurs s'orientant vers la plateforme LGA 2066 (Core X Series + X299) devront majoritairement se contenter des drivers standards RST 15.x alors que ceux ayant des besoins extrêmes en terme de performances de stockage et qui s'essayeront au VROC devront, eux, impérativement installer les drivers RSTe 5.x.

Le pilote RSTe et la fonction VROC sont compatibles avec Windows 8.1 et Windows 10 mais pas avec Windows 7 contrairement au pilote RST de base qui permettra, lui, bien d'installer Windows 7 avec un processeur Kaby Lake-X ou Skylake-X comme nous l'avons vu récemment.

A noter qu'une version 15.7.1 du pilote RST est disponible sur le web mais semble causer des problèmes de stabilité notamment avec le chipset Z270 qui reste bien évidemment supporté par cette branche tout comme les autres chipsets 200 et 100 Series. Nous nous contentons donc sur TLD de vous proposer la version 15.7.0 du RST.

Téléchargement


Actualité publiée par Julien Sambourg le mardi 27 juin 2017 à 15:46
Commenter cette actualité
Marque associée : Intel
Catégories associées : Carte mère, Carte contrôleur, Processeur, Solid-State Drive (SSD), Disque dur
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Boîte à outils Sandisk SSD Dashboard
Les Solid-State Drive (SSD) bénéficient régulièrement de mises à jour de leur logiciel interne (firmware) afin d'améliorer leurs performances et leur compatibilité. Pour effectuer cette mise à jour simplement, Sandisk propose l'application SSD Dashboard qui offre également bien d'autres fonctionnalités de maintenance et d'optimisation que nous vous présentons dans ce dossier.

Guide de mise à jour des SSD
Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.