Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Pilote Intel NVMe 3.0 avec support des SSD PCIe 3.1 et de la norme NVMe 1.2

Pilote Intel NVMe 3.0 avec support des SSD PCIe 3.1 et de la norme NVMe 1.2

Après la mise à jour du firmware de plusieurs SSD, Intel propose un tout nouveau pilote NVMe version 3.0 pour les SSD de la gamme Data Center (DC) ainsi que pour le modèle 750 Series qui est à cheval sur le secteur professionnel et la gamme "gaming".

Quelques nouveaux SSD Data Center supportés

Par rapport aux versions 1.x du pilote NVMe Intel comme la version 1.8 de novembre 2016, cette version 3.0 inclut plusieurs nouveautés à commencer par le support d'une toute nouvelle série de SSD pour centre de données. Il s'agit des séries DC P4500 et DC P4600 annoncées début mai 2017 mais aussi du DC P4501 qui a été dévoilé par Intel ces dernières heures. Les références DC P4601 et DC P4608 font même leur apparition dans le pilote alors qu'elles ne sont pas encore mentionnées chez Intel.

Premiers produits PCIe 3.1

Ces SSD DC P4xxx sont, à notre connaissance, les premiers SSD et même les premiers produits informatiques à se baser sur la norme PCI Express 3.1 qui a été ratifiée fin 2015 (3.1a). Celle-ci offrirait des optimisations énergétiques, de nouvelles fonctionnalités et de meilleures performances sans que l'on sache encore précisément si ce sera grâce à une augmentation de la bande passante sachant que le prochain doublement du débit n'est prévu qu'à partir de PCIe 4.0. On ne sait par ailleurs pas encore quelle plateforme permettra de tirer pleinement partie de ces SSD PCIe 3.1 puisqu'aucune carte mère ne prend en charge cette technologie pour le moment. Cela sera-t-il le cas des prochaines cartes mères X299 et des processeurs Skylake-EP (Xeon), Skylake-X et Kaby Lake-X ?

Pour en revenir aux nouveaux SSD Intel DC, ils utilisent de la mémoire flash 3D NAND TLC (3D1), nécessitent 4 lignes PCIe (PCIe 3.1 x4), sont proposés aux formats HHHL, M.2 ou 2.5" (U.2) et à des capacités allant jusqu'à 4 To. Ils supportent aussi la technologie NVM Express Management Interface (NVMe-MI) qui permet de normaliser la méthode de communication entre une application tierce et le sous-système NVM par exemple dans le cas d'applications de maintenance (locales ou distantes) qui interrogent le SSD pour connaître ses caractéristiques, son état de santé ou sa température.

Support des spécifications NVMe 1.2

En outre, on apprend que ces nouveaux drivers Intel NVMe 3.0.0.1013 apportent le support des spécifications 1.2 du protocole Non-Volatile Memory Express tout comme c'est déjà le cas pour le pilote générique OpenFabrics Alliance. Il est toutefois probable que la compatibilité avec la norme NVMe 1.2 ne concerne justement que les nouveaux SSD P4xxx Series et non les produits existants à moins qu'Intel ait fait un geste en ce sens dans les firmwares qui viennent de voir le jour cette semaine ? Les SSD actuels comme les modèles 750 et P3500 par exemple ne sont compatibles qu'avec la révision 1.0c du protocole d'après leurs caractéristiques techniques officielles.

La norme NVMe 1.2, finalisée en novembre 2014, offre des optimisations en terme de gestion énergétique, une meilleure détection de l'état du SSD, la possibilité de mettre à jour le firmware à chaud ou encore des améliorations pour les SSD destinés aux appareils mobiles. Pour information, la norme NVMe 1.3 a, elle, été finalisée au début du mois de mai 2017 et apporte à son tour quelques améliorations supplémentaires comme la fonctionnalité Namespace Identification Descriptor, une commande permettant de lancer un Device Self-Test (court ou étendu) ou encore la commande Sanitize pour effacer définitivement les données du SSD. Mais il faudra sans doute attendre encore de longs mois avant que le NVMe 1.3 soit géré par les fabricants.

Les release notes des drivers NVMe Miniport and Filter Device Management 3.0 mentionnent également un renforcement de la sécurité du pilote ainsi que le support de la mise à jour du firmware du SSD via l'interface Input/Output Control (IOCTL) sous Windows 10 et Windows Server 2016. Au passage, cette possibilité avait déjà été évoquée lors de la sortie des précédents drivers Intel NVMe 1.8 mais il semble plus logique que ce ne soit supporté qu'à partir de ce pilote 3.0 étant donné que c'est facilité par les spécifications 1.2.

Encore une fois, seuls les SSD Intel de la série DC sont compatibles avec le pilote NVMe Intel propriétaire. Pour les autres SSD NVMe Intel comme les 600p, E 6000p, Pro 6000p, il faut se contenter du pilote NVMe de Microsoft installé nativement dans Windows.

SSD Intel compatibles

  • SSD 750 Series
  • SSD DC P3500 Series
  • SSD DC P3520 Series
  • SSD DC P3600 Series
  • SSD DC P3608 Series
  • SSD DC P3700 Series
  • SSD DC P4500 Series
  • SSD DC P4501 Series
  • SSD DC P4600 Series
  • SSD DC P4601 Series
  • SSD DC P4608 Series

Systèmes d'exploitation compatibles

  • Windows 10
  • Windows 8.1
  • Windows 8
  • Windows 7
  • Windows Server 2016
  • Windows Server 2012 R2
  • Windows Server 2012
  • Windows Server 2008 R2

Drivers Intel NVMe Miniport and Filter Device Management 3.0.0.1013 WHQL

Actualité publiée par Julien Sambourg le mercredi 31 mai 2017 à 17:50
Il y a 1 commentaire sur cette actualité
Marque associée : Intel
Catégorie associée : Solid-State Drive (SSD)
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Boîte à outils SanDisk SSD Dashboard
Les Solid-State Drive (SSD) bénéficient régulièrement de mises à jour de leur logiciel interne (firmware) afin d'améliorer leurs performances et leur compatibilité. Pour effectuer cette mise à jour simplement, SanDisk propose l'application SSD Dashboard qui offre également bien d'autres fonctionnalités de maintenance et d'optimisation que nous vous présentons dans ce dossier.

Guide de mise à jour des SSD
Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.