Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Des précisions sur la fin du support de Windows 7/8/8.1 pour les plateformes Skylake

Des précisions sur la fin du support de Windows 7/8/8.1 pour les plateformes Skylake

Microsoft annonçait il y a quinze jours sur son blog que les systèmes d'exploitation Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1 ne seront prochainement plus officiellement supportés sur les nouvelles plateformes de type Intel Skylake.

L'éditeur affirme en effet qu'à compter du 17 juillet 2017 les ordinateurs équipés d'un processeur Intel de sixième génération (Skylake) ou plus récent (comme les futurs Kaby Lake) ne pourront plus prétendre au moindre support technique de la part de Microsoft et ne recevront plus de mise à jour s'ils n'hébergent pas le dernier Windows 10. Seules les mises à jour de sécurité les plus critiques sélectionnées par Microsoft pourront encore être déployées sur ces trois OS et encore uniquement si elles n'ont pas d'impact négatif sur les autres microarchitectures. Les futurs APU Amd Bristol Ridge sont aussi concernés.

Les systèmes Windows 7, 8 et 8.1 resteront par contre totalement supportés par Microsoft s'ils sont installés sur une génération de processeur plus ancienne. Leur support étendu ne prendra d'ailleurs fin que le 14/01/2020 pour 7 et le 10/01/2023 pour 8/8.1.

Microsoft a justifié ce changement de politique par le fait que les performances de Windows 10 ne sont réellement exploitées qu'avec un processeur Skylake notamment au niveau graphique... Il est bien évident que cela limite également les coûts pour Microsoft qui pourra diminuer les ressources affectées au maintien de ces OS même s'il faudra quoi qu'il en soit bien assurer le strict minimum pour les autres clients. Cela permet bien évidemment surtout à Microsoft d'inciter un maximum d'utilisateurs à migrer ou du moins à rester sur Windows 10 !

Il est quand même dommage que cette nouvelle politique ne soit annoncée qu'en janvier 2016, six mois après la sortie de Skylake et de Windows 10, alors que des clients, notamment professionnels, ont sans doute déjà acheté ces derniers mois des machines à base de CPU Skylake pour y installer une édition plus ancienne de Windows par exemple pour des raisons de compatibilité applicative tout en pensant, légitimement, bénéficier d'un support total pour encore de longues années. D'ailleurs, il serait intéressant de voir s'il est bien légal de mettre unilatéralement fin en 2017 au support d'un produit dont la durée de vie était prévue lors de l'achat jusqu'en 2020...

Microsoft demande aux OEM d'informer les clients

Pour se couvrir, Microsoft vient toutefois d'annoncer avoir mis à jour l'accord de licence Windows Logo License Agreement for Hardware (LLA) qui définit la liste des spécifications matérielles requises pour installer Windows.

En parallèle, Microsoft demande à tous ses partenaires OEM, à savoir les fabricants de PC, de mettre en place dans un délai de trois mois une communication informant l'acheteur potentiel de la durée limitée de certaines éditions de Windows sur les machines Skylake. Les OEM doivent à l'avenir indiquer clairement sur l'emballage, sur leur site web ainsi que dans leurs publicités que le support est limité sans obligation malheureusement d'en dire plus et notamment de mentionner la date fatidique du 17/07/2017.

Chaque fabricant a déjà eu pour mission d'établir une liste des ordinateurs desktop et portables de leur catalogue basés sur la plateforme Intel Skylake mais livrés préinstallés avec Windows 7, 8 ou 8.1. Même chose pour les machines livrées avec Windows 10 Professionnel mais proposant à l'utilisateur la possibilité de faire un downgrade vers l'un de ces systèmes. Pour les PC faisant partie de cette liste, voici le message que Microsoft impose aux OEM de rajouter :

This version of Windows running with the processor or chipsets used in this system has limited support from Microsoft. For more information about Microsoft's support, please see Microsoft's Support Lifecycle FAQ.

Dévoilée publiquement ces derniers jours, cette liste regroupe à l'heure actuelle une centaine de modèles de PC Skylake différents répartis chez les marques Dell, HP, Lenovo, Nec et Toshiba. On peut imaginer que Microsoft détecte depuis Windows Update les références de ces PC avant d'autoriser l'envoi des mises à jour.

Les PC "montés" exclus du support prolongé de 18 mois ?

Si seuls des PC à CPU Skylake fabriqués par certains OEM font partie de la liste officielle de Microsoft, leur ouvrant ainsi la voie aux mises à jour jusqu'en 2017, on peut donc à priori en conclure que le support de l'ensemble des autres machines Skylake accueillant un vieil OS a déjà été arrêté par Microsoft ou le sera de manière imminente ce qui inclus probablement les PC montés sur mesure par les utilisateurs eux-mêmes ou par un intégrateur. Si cette hypothèse se confirme, ces derniers n'auraient donc pas d'alternative et devraient migrer immédiatement vers Windows 10 pour conserver un bon niveau de sécurité...

Actualité publiée par le jeudi 28 janvier 2016 à 18:25
Il y a 5 commentaires sur cette actualité
Marques associées : Intel, Microsoft
Catégorie associée : Processeur
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
Amd Fusion for Gaming
Amd propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique Ati Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à Amd. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

Drivers Microsoft LifeCam 2.0
Microsoft propose une évolution de ses pilotes LifeCam pour les webcams du même nom. Attardons-nous quelques instants sur les améliorations apportées par cette version 2.0.