Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Dossiers > Comprendre les drivers > Introduction

Comprendre les drivers

Le thème des drivers n'est pas forcément très concret pour tout le monde et les termes employés dans ce domaine ne sont pas toujours très parlants.
Essayons d'y voir un peu plus clair...

Date de publication : Mardi 17 juin 2003

Auteur :

Page : 1 sur 2




Introduction

Cette première partie du dossier sur les drivers a pour but d'expliquer les principaux termes et les principales notions relatives aux drivers. Une future seconde partie de ce dossier expliquera l'installation complète des drivers sous Windows.

  • Définition :

    Les drivers aussi appelés pilotes en Français permettent au système d'exploitation de détecter correctement un matériel, de communiqer avec lui et d'exploiter toutes ses fonctionnalités. Que ce soit une carte son ou une imprimante, tous les matériels et périphériques qui constituent le PC possèdent leurs drivers qui sont propres au système d'exploitation utilisé. Les drivers sont donc nécessaires au fonctionnement du matériel correspondant et leur installation que ce soit manuellement ou automatiquement par le système d'exploitation est obligatoire. En effet, pour communiquer avec un périphérique et lui donner des instructions, le système d'exploitation fait appel aux drivers et aux fonctions qu'ils contiennent qui ont été programmées spécifiquement pour ce matériel.

    Lorsque l'on parle d'installer un nouveau périphérique, cela signifie bien sûr l'installer matériellement par le biais d'un cable ou directement sur la carte mère mais cela signifie aussi l'installer ensuite logiciellement en installant les drivers correspondants et cette étape est tout aussi importante si ce n'est plus que la précèdente. En effet, des drivers mal installés ou non adaptés pourront causer des bugs, des performances catastrophiques, des arrêts intempestifs du PC ou tout simplement le non fonctionnement complet du périphérique.

    Heureusement, les systèmes d'exploitation actuels reconnaissent par défaut énormément de matériels ce qui fait que l'utilisateur a finalement à la base assez peu de drivers à installer du moins dans la majorité des cas. Cela est notamment vrai depuis l'apparition du Plug&Play avec Windows 95 qui permet au système d'exploitation de détecter automatiquement le matériel et ses paramètres (IRQ, port d'entrée/sortie...) et donc d'installer ensuite les drivers adéquats.

    Les drivers sont toujours fournis sur une disquette ou plutôt désormais sur un CD-ROM dans la boîte du matériel. En cas de perte de ces drivers, il devient donc impossible de réinstaller son périphérique si besoin. Le meilleur moyen pour récupérer les drivers est alors d'aller les télécharger sur Internet par le biais de Touslesdrivers.com par exemple :).

    Si vous ne comprennez toujours pas ce qu'est un driver, je vous propose d'écouter le très bon sketch d'Anne Roumanoff sur l'informatique et Internet. Il s'agit d'un fichier MP3 de 2,7 Mo.

  • Pourquoi mettre à jour les drivers ?

    S'il est obligatoire d'installer les drivers, il est aussi souvent utile voir même nécessaire de les mettre à jour pour bénéficier des meilleures performances et de la meilleure stabilité possible que peut offrir votre PC : il serait dommage de s'en priver surtout que les mises à jour des drivers sont quasiment toujours gratuites. Tout comme les logiciels, les drivers ne sont pas exempts de bugs et sont mis à jour régulièrement par le constructeur afin d'améliorer les performances, de résoudre des bugs ou encore d'ajouter de nouvelles fonctionnalités.
    Les drivers fournis sur le CD-ROM d'installation de votre périphérique ou ceux installés par défaut par le système d'exploitation sont la première ou une des premières versions des drivers existantes, vous pouvez donc sûrement optimiser votre système en les mettant à jour. Par exemple, la mise à jour des drivers d'une carte graphique peut dans bien des cas donner un nouveau souffle aux performances graphiques de votre PC et ainsi repousser de quelques mois l'éventuel achat d'une carte graphique plus puissante.

    En revanche, si les performances de votre PC vous satisfont et qu'à priori aucun bug particulier ne vous affecte, la mise à jour des drivers n'a pas forcément d'utilité et pourrait même provoquer des problèmes indésirables. A vous de juger si la mise à jour sera utile par exemple grâce aux informations fournies par les constructeurs concernant les bugs corrigés par telle ou telle version des drivers. Sur Touslesdrivers.com, nous vous faisons d'ailleurs part le plus souvent des ces améliorations.

  • Le cas des BIOS et des firmwares :

    En plus des drivers, d'autres types de mises à jour existent. Il est par exemple possible de mettre à jour le BIOS d'une carte mère ou encore de mettre à jour le firmware d'un lecteur de CD-ROM. Les BIOS et les firmwares ne sont pas comparables aux drivers : les drivers sont des fichiers stockés sur le disque dur qui sont chargés en mémoire vive (RAM) lors du démarrage alors que les BIOS et firmwares sont du code qui est stocké dans la mémoire morte du matériel (ROM). Ils contiennent des informations de bas niveau sur le paramétrage matériel du périphérique.

    Toutefois, les BIOS et les firmwares peuvent aussi être mis à jour pour les mêmes raisons que les drivers : nouvelles fonctionnalités, meilleures performances, corrections de bugs... Pensez d'ailleurs à lire le dossier sur la mise à jour des BIOS, cette opération est aussi appelée flash.

  • Sous quelles formes sont les drivers ?

    Qu'ils se trouvent sur CD-ROM, sur disquette ou encore sur Internet, les drivers sont la plupart du temps sous forme d'un fichier compressé (une archive) et cela pour deux raisons principales :

    - Diminution de la taille du fichier à la fois pour gagner de la place sur le support de stockage mais aussi pour diminuer leur temps de téléchargement ou de copie.
    - Les drivers sont un ensemble de fichiers, les regrouper en un seul permet alors de simplifier leur diffusion et leur manipulation (téléchargement, copie...). Il vaut mieux télécharger et stocker sur son disque dur un seul "gros" fichier plutôt que plusieurs petits.

    L'archive peut avoir principalement trois formats de compression différents : Le plus courant est bien évidemment le célèbre format .zip. Vient ensuite le format .exe plus pratique que le .zip car il peut décompresser automatiquement les fichiers puis lancer l'exécutable d'installation tout seul mais il est aussi plus lourd. Le format .rar est aussi utilisé mais assez rarement malgré ses performances.
    Pour pouvoir exploiter les drivers qui sont compressés, il faut d'abord décompresser l'archive dans un répertoire temporaire sur le disque dur. Ce n'est qu'après la décompression (automatique ou manuelle) que les les drivers pourront être installés.
    Vous trouverez dans la rubrique Utilitaires des logiciels de décompression qui seront probablement nécessaires lors de vos diverses installations.

  • Les différents types de fichiers :

    Les drivers obtenus après la décompression de l'archive sont en fait des fichiers qui iront se copier lors de l'installation dans les dossiers systèmes du système d'exploitation. Ces fichiers ont (sous Windows) principalement les extensions suivantes : .inf, .ini, .dll, .vxd, .cab, .cat...
    Dans le cas des BIOS et des firmwares, les mises à jour auront souvent .bin ou encore .rom comme extension. Un exécutable .exe ou .bat accompagne aussi généralement le fichier image afin de réaliser la mise à jour.
    On trouve aussi souvent un fichier texte nommé "readme.txt" ou "lisezmoi.txt", ce fichier peut contenir tout un ensemble d'informations relatives à la configuration nécessaire pour l'installation du driver ainsi que des informations sur les éventuels bugs corrigés et encore présents dans le driver.

    Maintenant que vous avez compris ce qu'est un driver et son utilité, passons à quelques-unes des notions à connaître...


    Page suivante
    Quelques notions



    Actualités
    Annonces

    Fichiers
    Dossiers
    Boîte à outils Sandisk SSD Dashboard
    Les Solid-State Drive (SSD) bénéficient régulièrement de mises à jour de leur logiciel interne (firmware) afin d'améliorer leurs performances et leur compatibilité. Pour effectuer cette mise à jour simplement, Sandisk propose l'application SSD Dashboard qui offre également bien d'autres fonctionnalités de maintenance et d'optimisation que nous vous présentons dans ce dossier.

    Guide de mise à jour des SSD
    Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.