Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Dossiers > Flasher le BIOS > Introduction et identification

Flasher le BIOS

Flasher le BIOS de sa carte mère, en voila une opération délicate ! Explications...

Date de publication : Vendredi 08 février 2002

Auteur :

Catégorie associée : Carte mère

Page : 1 sur 3




Introduction et identification

Le BIOS est un composant électronique fixé sur la carte mère, c'est en fait de la mémoire dite morte (ROM) qui contient les instructions basiques permettant au PC de démarrer et de configurer les différents matériels. Flasher cette mémoire signifie remplacer son contenu par un fichier image plus récent (ou plus ancien en cas de restauration...).

Souvent invoquée en ultime recours, la mise à jour du BIOS d'une carte mère peut bien souvent résoudre de nombreux problèmes ! En effet, parfois on a beau essayer de résoudre un problème de diverses manières (mise à jour des drivers, changement des IRQ, formatage et réinstallation du système d'exploitation...) mais rien n'y fait, il persiste, on s'en arracherait même les cheveux. C'est bien souvent dans ces cas là que mettre à jour le BIOS s'avère utile voir même obligatoire. Pourtant, il ne faut pas oublier que cela reste une opération délicate pouvant entraîner la destruction pure et simple de la carte mère ! Donc c'est une opération à réserver aux utilisateurs étant un minimum avertis ! Une autre règle communément admise est de ne surtout pas flasher un BIOS si votre PC fonctionne parfaitement. Dans tous les cas, regardez les nouveautés apportées par toutes les versions de BIOS sorties depuis la votre et regardez si vous pensez pouvoir bénéficier réellement d'un des différents apports...

Voici quelques-uns des changements que peut généralement apporter la mise à jour d'un BIOS :

- Support des tous derniers processeurs grâce à l'ajout de nouveaux choix parmi les coefficients multiplicateurs et fréquences.
- Ajout de nouvelles options que l'on pourra activer ou désactiver.
- Amélioration de la stabilité.
- Amélioration des performances.
- Meilleure compatibilité avec le matériel récent.
- Diverses corrections de bugs.

Avant d'aller plus loin, il faut savoir que principalement trois types de BIOS existent : les BIOS AWARD, les BIOS AMI et les BIOS Phoenix mais ce dernier type n'est quasiment plus utilisé. Ce sont de loin les BIOS AWARD qui sont le plus répendus sur le marché des cartes mères.

  • Identifier sa carte mère :

    Pour pouvoir flasher son BIOS, il faut bien sûr connaître la marque, le modèle exact, le numéro de version de la carte mère ainsi que le type de BIOS. En effet, la mise à jour que l'on va télécharger dépend de ces quatres facteurs et il faut être absolument certain de prendre le bon fichier !

    Pour identifier la marque, c'est généralement assez simple, cela doit être écrit en gros sur la carte tout simplement. Sinon, pensez à regarder également sur la boîte d'emballage, dans le manuel ou sur la facture d'achat, ça peut aider... Si malgré cela vous ne connaissez toujours pas la marque de votre carte mère, vous pouvez vous servir du long chiffre qui s'affiche en bas de l'écran dès l'allumage du PC. A partir de ce long chiffre (exemple : 05/11/2001-8363-686A-6A6LMA19C-ZT), on peut retrouver le nom du constructeur de la carte mère. Chaque constructeur est représenté par un code de généralement deux caractères. Ce code identificateur se trouve dans la dernière partie du long chiffre (dans l'exemple ci-dessus : 6A6LMA19C). Reste encore à dégager de cela les deux caractères identifiant le constructeur ce qui donne A1 dans cet exemple c'est à dire le constructeur Abit.

    Codes des principaux constructeurs :

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   
    ConstructeurCode
    Asusa0
    Abita1
    A-trenda2
    Aopenab
    Biostarb0
    Matsonicc0
    Chaintechc3
    Computrendc9
    Gainwardcs
    Dataexpertd0
    Dtkd1
    Dfid4
    Daewood7
    Ecse1
    Ficf0
    Flytechf1
    Fugutechf5
    Formosaf8
    Gigabyteg0
    Gemlightg3
    Iwilli3
    Jetwayj1
    Jamiconj2
    Lucky starl1
    Leadteklb
    Mitacm3
    Msim4
    Mustekm8
    Necn5
    Pc-chipsp1
    Epoxpa
    Qdiq1
    Soyos2
    Shuttles5
    Solteksn
    Tyant5
    Tekramtg
    Zidaz1

    Pour identifier le modèle et le numéro de version de votre carte mère, allez jeter un petit coup d'oeil sous le dernier port PCI ou ISA en bas de la carte mère. Vous y trouverez normalement soit une étiquette collée soit une inscription gravée indiquant le modèle exact ainsi que le numéro de version de la carte. Le numéro de version est important car parfois, un même modèle de carte mère est décliné en plusieurs versions ayant de très légères différences matérielles et nécessitant donc un BIOS différent. Le numéro de version est souvent précédé des caractères V ou REV (pour version ou révision).

    Pour identifier le type de BIOS de la carte mère, il suffit simplement de regarder sur le BIOS justement. Le nom AWARD ou AMI sera généralement inscrit sur une étiquette qu'il faut d'ailleurs surtout ne pas enlever. Le type de BIOS est également affiché au démarrage en haut sur le premier écran affiché.

       

  • Identifier la version actuelle de son BIOS :

    Il est également utile de connaître la version actuelle du BIOS de sa carte mère. En effet, pas la peine de mettre à jour un BIOS si aucune mise à jour n'est disponible ! Si personne avant vous n'a flashé le BIOS, votre carte mère possède la première version du BIOS c'est à dire celle qui a été programmée à l'usine (souvent notée 00). Pour identifier la version actuelle du BIOS (représentée généralement sur 2 caractères), nous allons encore nous servir du premier écran affiché au démarrage du PC, regardez bien les 2 derniers caractères du long chiffre en bas. A noter qu'au tout début, on peut voir la date de compilation du BIOS par le constructeur suivie par les réfèrences des 2 chipsets (NorthBridge et SouthBridge) :

  • Trouver la mise à jour de son BIOS :

    Une fois toutes ces informations collectées, il ne vous reste plus qu'à aller télécharger la dernière version du BIOS disponible pour votre carte mère. Pour cela rendez-vous sur le site du constructeur de votre carte mère et rassurez-vous, les fichiers ne font que quelques centaines de Ko. Pour trouver plus rapidement le BIOS de votre carte mère, il pourra aussi vour être utile de connaître le format de votre processeur (SocketA, Socket370, Slot1...).
    Essayez le plus possible d'éviter de flasher votre BIOS avec des versions beta même si pour les BIOS elles se font de plus en plus rares sur les sites des constructeurs. En effet, beta signifie que le BIOS n'a pas été suffisament testé par les développeurs et qu'il n'est donc pas impossible qu'il provoque des bugs...





    Actualités relatives
    Annonces

    Fichiers relatifs
    Dossiers relatifs
    Amd Fusion for Gaming
    Amd propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique Ati Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à Amd. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

    Les pilotes IDE Via
    Le constructeur Via a souvent été critiqué pour la qualité de ses chipsets mais également pour celle de ses différents drivers. Il faut bien reconnaître qu'en ce qui concerne les pilotes IDE de Via, c'est le flou le plus total pour l'utilisateur, essayons d'y voir plus clair.