Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Dossiers > Guide de mise à jour des SSD > Introduction

Guide de mise à jour des SSD

Les SSD sont véritablement à l'heure actuelle le meilleur moyen de booster les performances d'un ordinateur. Pourtant, pour profiter au mieux d'un tel matériel, il est souvent nécessaire que son firmware soit mis à jour. Voici un guide qui explique pas à pas comment réaliser cette opération.

Date de publication Mercredi 28 Septembre 2011

Auteur

Constructeurs associés Micron, Crucial

Catégories associées Disques durs et SSD, Cartes contrôleur

Page 1 sur 9

Annonces



Chaque année, ou plutôt tous les six mois, les fabricants de matériel informatique renouvellent à grands renforts de communication leurs gammes de produits pour proposer des composants et des périphériques toujours plus évolués et toujours plus high-tech. Cela dit, il faut bien reconnaître que les innovations matérielles restent souvent assez mineures et que les ordinateurs d'aujourd'hui, hormis quelques Mega-Hertz, quelques Giga-Octets et quelques Pixels en plus, sont après tout assez similaires aux PC commercialisés depuis de nombreuses années. Nous avons toujours une carte mère, un processeur, de la mémoire, un disque dur...

Pourtant, depuis peu un nouveau type de périphérique insuffle une nouvelle dynamique au marché des périphériques de stockage de données. Il s'agit ni plus ni moins que des Solid-State Drive (semi-conducteurs à l'état solide), plus connus sous l'appellation SSD, qui sont une véritable révolution par rapport à nos chers disques durs mécaniques. Passer d'un disque dur à un SSD offre en effet un gain de performances et des avantages indéniables par rapport au simple changement d'un processeur X vers un autre modèle Y par exemple à tel point qu'il est aujourd'hui difficile de concevoir le montage d'un PC digne de ce nom sans lui adjoindre un SSD!

Equipés de mémoire flash, les SSD offrent des temps d'accès et des débits en lecture et en écriture extrêmement performants sans comparaison possible avec les disques durs que nous connaissons. Outre de par leurs performances, les SSD se distinguent également des disques durs par l'absence de pièces mécaniques d'où une fiabilité théorique bien supérieure, une consommation électrique et un dégagement de chaleur très faible, l'absence totale de nuisances sonores ainsi qu'une meilleure résistance aux chocs.

Bref, les SSD ont énormément d'atouts pour inonder le marché du stockage de données grand public mais pour le moment uniquement en complément d'un disque dur mécanique. Tant que le tarif des SSD n'aura pas baissé et que les capacités proposées ne seront pas supérieures, le disque dur aura encore de beaux jours devant lui. Par exemple, pour un disque dur en SATA III, le coût du Go est d'environ 6 centimes d'Euros alors que pour un SSD répondant à cette même norme, le coût du Go explose à plus de 2 Euros soit 30 fois plus...

L'année 2011 est donc sans aucun doute celle de l'avènement de cette technologie notamment avec la sortie de modèles abordables (de très petite capacité), avec la sortie de contrôleurs et de cellules mémoire plus performants, avec la généralisation de la norme SATA 3 (6 Gb/s) qui permet enfin exploiter les contrôleurs Serial ATA de nos cartes mères mais aussi grâce à la commercialisation de produits bien plus aboutis que dans le passé.

Car il faut en effet bien reconnaître que les premiers SSD commercialisés ces dernières années n'étaient pas tous toujours très au point. Outre les problèmes de fiabilité qu'ont pu rencontrer certains exemplaires avec leurs cellules mémoire ou bien avec leur contrôleur, la fiabilité des SSD a surtout beaucoup fait parler d'elle à cause de l'absence de la commande TRIM sur de nombreux SSD encore sortis en 2009 et 2010 alors que cette fonctionnalité était décrite dans les spécifications du standard ATA (ACS-2) depuis l'année 2007 et qu'elle est bel et bien prise en charge par le système d'exploitation Windows 7 de manière native. Les systèmes Windows XP et Windows Vista ne la prenant, eux, tout simplement pas en charge. Cette commande TRIM est pourtant vitale pour assurer la pérennité et le fonctionnement optimal d'un SSD dans le temps puisqu'elle permet d'éviter un grand nombre de cycles d'écriture superflus notamment lors de l'effacement de données ou encore lors de la répartition égale des données dans les différentes zones mémoire du SSD.

Heureusement, comme quasiment tous les matériels informatiques, les SSD peuvent bénéficier de mises à jour sous la forme d'un firmware (micro-logiciel). La majorité des SSD ont d'ailleurs petit à petit bénéficié de mises à jour de leur firmware visant à améliorer leurs performances, à améliorer leur stabilité mais aussi à leur ajouter de nouvelles fonctionnalités justement comme le support de cette commande TRIM. Il est donc recommandé de se tenir régulièrement informé de la disponibilité de telles mises à jour afin de profiter de son SSD de manière optimale.

La mise à jour du firmware d'un SSD n'est pour autant pas une manipulation si évidente à réaliser ou du moins pas aussi facile que la simple installation d'un pilote de périphérique. De nombreux obstacles peuvent aboutir à l'échec du processus et tous les SSD ne se mettent pas à jour de la même manière. Nous vous proposons donc dans un premier temps de prendre connaissance des conseils généraux valables pour la grande majorité des SSD du marché ce qui vous permettra de ne rien négliger et de ne pas avoir de mauvaises surprises. Après la théorie, nous passerons ensuite à la pratique avec la mise à jour du firmware d'un SSD Crucial m4 et nous en profiterons pour vérifier ce que son dernier firmware, le 0009, apporte réellement.




Actualités relatives
Annonces

Mises à jour relatives
Dossiers relatifs
Lecteurs multimédia HD Western Digital WD TV Live
Les lecteurs multimédia Western Digital de la série WD TV Live ont récemment bénéficié d'importantes mises à jour de leur firmware corrigeant de nombreux bugs et apportant plusieurs nouvelles fonctionnalités que nous allons vous présenter dans ce dossier après vous avoir expliqué en détail comment effectuer la mise à jour.

Les pilotes IDE Via
Le constructeur Via a souvent été critiqué pour la qualité de ses chipsets mais également pour celle de ses différents drivers. Il faut bien reconnaître qu'en ce qui concerne les pilotes IDE de Via, c'est le flou le plus total pour l'utilisateur, essayons d'y voir plus clair.